16
Out 16
publicado por Tempos Modernos, às 18:41link do post | comentar

 

 

L'amour

 

Quand y'a la mer et puis les chevaux

Qui font des tours comme au ciné

Mais que dans tes bras c'est bien plus beau

Quand y'a la mer et puis les chevaux

 

Quand la raison n'a plus raison

Et que nos yeux jouent à se renverser

Et qu'on ne sait plus qui est le patron

Quand la raison n'a plus raison

 

Quand on raterait la fin du monde

Et qu'on vendrait l'éternité

Pour cette éternelle seconde

Quand on raterait la fin du monde

 

Quand le diable nous voit pâlir

Quand y'a plus moyen de dessiner

La fleur d'amour qui va s'ouvrir

 

Quand la machine a démarré

Quand on ne sait plus bien où l'on est

Et qu'on attend ce qui va se passer

 

... je t'aime!

 

Leo Ferré, 1956


mais sobre mim
Outubro 2016
Dom
Seg
Ter
Qua
Qui
Sex
Sab

1

2
3
4
5
6
7
8

9
10
11
12

17
18

23
25
26
27
28
29

30
31


pesquisar neste blog
 
blogs SAPO